X41-tech informatique Le cours informatique pour techniciens X41-tech
1. Bases en technique 2. Techniques d'atelier 3. Techniques réseaux 4. Techniques spécifiques
Formation X41 Plan de formation Contacts

16. Les méthodes d'installation de Windows

L'installation de Windows consiste simplement à installer le système d'exploitation sur le disque dur. Deux (trois) méthodes distingues sont proposées suivant que ce soit un ordinateur de marque ou un ordinateur assemblé.

Pour les ordinateurs de marque, le système est préinstallé sur une partition du disque dur. Au premier démarrage, le programme d'installation va simplement vous demander des informations personnelles comme le pays et le code de clavier, le nom d'utilisateur, mots de passe, ... Il va aussi installer les pilotes et autres programmes utilitaires. Dans certaines marques, cette opération peut être fait au démarrage en appuyant sur une touche de fonction du clavier. Par contre, vous devez faire les CD ou clé USB de restauration (Recovery CD), au cas où le disque dur vient à casser. C'est encore plus d'application depuis Windows 8 (8.1) et Windows 10 puisqu'il n'y a plus de codes pour réinstaller manuellement (avec un CD OEM), sans une clé USB spécifique, plus aucun recour sauf renvoyer le PC au fabricant. Ces CD de restauration permettent également de réinstaller le système d'exploitation avec les pilotes et utilitaires. Dans quasiment tous les cas, le disque dur est complètement effacé.

Pour les ordinateurs assemblés, au démarrage sur le CD d'installation, vous devrez créer et sélectionner la partition d'installation, entrez le code de Windows, créer l'utilisateur, .... Une fois ceci terminé, vous devrez installer les pilotes pour tous les périphériques internes en utilisant les CD de chaque composant: carte mère, carte réseau, carte audio, ... s'ils ne sont pas repris directement dans Windows, ensuite les programmes utilisateurs.

Cette partie a déjà présenter le sujet en gros mais nous allons préparer ces différentes installations utilisant des CD ou DVD, qu'ils soit des versions OEM (uniquement le CD d'installation prévu pour les nouveaux PC) de Windows ou avec ces CD / DVD de restauration, fournis avant avec les ordinateurs de marque mais actuellement à faire lorsque vous achetez votre machine. Attention que les données sont perdues si vous les sauvez pas avant de réinstaller.

La première chose est de booter (démarrer) le PC sur le CD, mais comment on fait? Deux solutions:

Allez, X41-tech vous emmène faire un bref détour dans le setup, le programme de configuration du PC et de ses périphériques. Nous l'analyserons plus tard (quand nous serons plus grands )

Pour entrer dans le setup d'un ordinateur, il faut appuyer sur une petite touche au début du démarrage de l'ordinateur. La touche est généralement affichée en bas mais c'est soit une des touche de fonction <F1>, <F2> ou <F10>, soit <DEL> ou <Suppr.> dans la très grosse majorité des cas. Cette manipulation se fait au tout début du démarrage de l'ordinateur, donc avant le démarrage de Windows.

Malheureusement, les BIOS changent entre différents modèles d'ordinateurs (encore plus en UEFI). Il faut donc chercher un peu pour trouver une commande qui s'appelle BOOT. Dans les anciens PC, elle est souvent reprise dans "Advanced Bios Standard". Dans les nouveau, c'est carrément un menu qui s'appelle ... BOOT (sequence parfois). Reste à de déplacer dans ces menus sans l'aide de la souris, le déplacement se fait à l'aide des 4 flèches de votre clavier. Les modifications reprennent les touches + et - ou Page Up et Page down. Le plus facile est d'activer le pavé numérique lorsque vous entrez dans le BIOS. Lorsque vous avez sélectionné le CD/DVD dans le Bios comme FIRST (premier pour ceux qui ne parleraient pas anglais), sélectionnez la commande Save and Exit pour enregistrer les modifications.

Pour les cartes mères ASUS, si vous utilisez deux lecteurs CD/DVD, vous devez également lui dire lequel vous allez utiliser dans le setup.

Il ne reste plus à l'ordinateur qu'à redémarrer avec le CD d'installation inséré dans le lecteur ... et appuyer sur la touche <espace> lorsque le programme d'installation le demande (sinon, il passe sur le disque dur après une dizaine de secondes).

1. DVD ou clé USB de restauration, restauration système.

Ces deux solutions ne s'utilisent que sur des PC de marque ( HP, ACER, Samsung, Asus, ...). La première solution est de démarrer sur le premier cd/dvd que vous avez reçu (ou créé pour les ordinateurs les plus récents), avec de lecteur comme première source de démarrage. L'autre méthode est d'utiliser l'installation présent sur une partition cachée qui est souvent reprise (pas toujours). Au tout début du démarrage de l'ordinateur, appuyez sur une des touches suivante: <F10>, <F11>, <F12>, parfois en combinant avec la touche <CTRL> (généralement Dell et Packard Bell) ou <ALT> (souvent <ALT> + <F10> pour ACER). Si vous n'avez ni l'un ni l'autre, vous pourrez utiliser la deuxième méthode décrite ci-dessous.

La suite est extrêmement simple: si vous utilisez des CD - DVD, vous devez simplement les mettre dans le lecteur les uns à la suite de l'autre (parfois terminer avec le premier CD). Le première partition du disque dur (celle qui reprend le dossier Windows mais aussi les dossiers utilisateurs) va être formatée. Une fois les fichiers copiés, l'ordinateur va redémarrer. Petit avantage pour Hewlett Packard qui permet de sauver les données utilisateurs avant de réinstaller (c'est à la connaissance la seule). Ensuite, il vous suffit à la fin de l'installation de donner un mot de passe administrateur et de choisir un nom d'utilisateur.

Comme mentionné plus haut, ces deux méthodes installent Windows, pilotes des périphériques internes (mémoire, carte graphique, carte mère, ...) et petites applications installées sur la machine de départ. Tous ces logiciels ne sont pas forcément utiles, ils sont quasiment tous impossibles à télécharger sur le site du fabricant.

2. Les CD / DVD OEM.

Les assembleurs de PC n'utilisent pas des DVD de restauration, mais des CD / DVD de Windows achetés chez Microsoft. Les versions OEM sont spécifiques aux nouveaux PC et nettement moins chères que les versions standards (appelées Full) qu'on trouve dans certains magasins. Ces CD d'installation ne reprennent que Windows, ... et un code de 25 lettres et chiffres repris sur une étiquette qui doit être collée sur le boîtier comme preuve d'achat du client. Le code est spécifique à une version de système d'exploitation. Il est aussi présent sur les ordinateurs de marque si vous avez perdu les systèmes de restauration.

XP utilise quatre versions de CD: Home, Professionnel, MCE (une version multimédia) et 64 bits. Vous devez avoir le CD spécifique à votre licence. Pour Vista, ça va être un peu plus facile puisque les versions Basic, home Premium et Professionnel utilisent le même DVD (les deux autres versions ne sont livrées qu'aux grands comptes) mais en version 32 ou 64 bits. Pour Seven, c'est identique, seulement une version 32 et 64 bits du DVD d'installation. En Seven, vous pouvez utiliser un CD 32 bits avec un code 64 bits (vous devrez juste activer votre licence par téléphone). La version de Service Pack n'a pas d'importance. A part certaines versions de XP Pro de quelques marques (Nec par exemple) et Hewlett Packard pour un paquet de versions, cette méthode est valable pour tous les PC.

Cette méthode est entièrement manuelle puisque vous pouvez créer plusieurs partitions sur le disque dur avant de le formater (la commande Fdisk n'existe plus depuis Win98). Au tout début, l'installation va demander le code collé sur le boîtier, puis la partition d'installation. Au redémarrage, vous allez également donner un mot de passe administrateur et créer un (ou plusieurs) comptes utilisateurs.

Une fois l'installation terminée, il reste ... tout le reste. Chaque PC utilise des périphériques internes spécifiques. Pour expliquer à Windows comment les utiliser, il faut lui donner un pilote spécifique à chacun.  Les différentes versions de chaque système d'exploitation reprennent des pilotes génériques (plus votre version est vieille, moins le nombre est important). Vous devez vous rendre sur le site du fabricant de l'ordinateur (marques) ou ceux des fabricants de chaque carte pour les télécharger en fonction de votre version d'OS mais aussi en 32 ou 64 bits. C'est ce que nous verrons au chapitre suivant.

En dernier, vous devez valider votre code chez Microsoft. La plupart du temps, c'est automatique par Internet. Si cette procédure ne fonctionne pas (changement de carte mère, passage d'un 64 bits vers un 32 bits, ...), vous devrez passer par le téléphone en donnant une suite de chiffres affichés à l'écran: une petite dizaine de minute. Et si cette méthode ne fonctionne toujours pas ... vous aurez le plaisir d'avoir au bout du fil une charmante hôtesse de Microsoft.  Pas la peine de téléphoner si vous avez utilisé la même licence pour 30 ordinateurs différents (ce qu'on appelle du piratage), vous n'obtiendrez pas de code de validation. Après 30 jours, plus d'accès à Windows. Par contre, si vous avez remplacé une carte mère par un autre modèle, la madame est généralement compréhensive avec des bonnes explications. De toute façon, depuis Windows 8, réutiliser le même Windows en changeant la carte mère n'est plus possible.

Petite dernière chose: dans certains cas, le programme d'installation de Windows XP ne reconnaissait pas de disque dur connecté avec les premières cartes mères intégrant les connexions S-ATA. Vous devez utiliser le disque d'installation de la carte mère pour créer une disquette de pilote spécifique (généralement le programme à exécuter s'appelle Makedisk). Au tout début de l'installation, le programme va proposer dans la barre du dessous d'appuyer sur <F6> pour charger un pilote supplémentaire. En appuyant, le programme va vous demander justement cette disquette. Le reste de l'installation est identique.

En complément:

La formation informatique X41 -> 2. Réparations en atelier -> Installer Windows